A Corps Perdus - K. Feng

La peinture et la calligraphie chinoises prennent leur source dans la nature et l'harmonie. Face aux défis de ce siècle, le respect liés à la nature et aux éléments qui la composent revient en force comme une nécessité.

Car la brume matinale qui a inspiré les grands peintres chinois a fait place aux brouillards de notre activité industrielle. Et en jouant avec son environnement, l'homme a créé de profonds déséquilibres, au nom de la rentabilité immédiate.

Kaixuan Feng, artiste chinoise, peint depuis l’âge de cinq ans. Après quatre années d’études à l’Ecole Supérieure des Beaux-Arts de Tianjin en Chine, elle arrive en France afin d’expérimenter les tendances les plus actuelles de l’Art Contemporain. En 2010, elle obtient un diplôme national supérieur d’expression plastique (DNSEP).

Par son travail, Kaixuan Feng s’attache à créer des passerelles entre l’art et la vie dans la recherche d’une esthétique relationnelle. Dans ce but, l’artiste explore différentes formes d’expressions.

Thomas Kimmerlin [2015]

A CORPS PERDUS - KAIXUAN FENG